top of page
Les musiciens accueillis en 2023
FRANZ SCHUBERT
VOIX & PIANOFORTE

Une audience attentive et passionnée, un pianoforte aux sons
diaphanes, un chanteur à la voix émouvante, un peu de poésie et
beaucoup de musique : le baryton Stephen Lancaster et la
pianofortiste Laure Colladant ressuscitent, le temps d’un concert,
l’atmosphère feutrée des Schubertiades, réunions musicales et
amicales en petit comité, que le compositeur affectionnait. Entre les
murs de l’église de Brignoud résonneront des Danses allemandes
pleines de vie, et les sublimes et poignants Lieder du
Schwanengesang, ultime recueil du compositeur.

Danses allemandes pour pianoforte
Le chant du cygne D957 « Schwanengesang »

Stephen Lancaster, baryton

Laure Colladant, pianoforte     Site officiel

lancaster-collodents.jpg
Les Bons Becs
Jean-Frédéric Neuburger

Lundi 26 juin

20h30

LUMBIN,

Église

TRIO ZADIG | HOMMAGE À RACHMANINOV

Œuvres de Bach, Schumann, Mendelssohn

BACH, 2ème partita en Ré Mineur BWV 1004 (arr. pour trio avec piano)
RACHMANINOFF, Trio élégiaque n°2

Jean-François Zygel dit du Trio Zadig dans son émission « La Preuve par Z » sur France Inter : « Remarquable complicité et grande justesse d’intention » !


Plein de fraîcheur et d’audace, le Trio Zadig redonne de la vitalité au répertoire du trio, de Haydn aux compositeurs de notre temps. La profondeur et la sincérité de son interprétation, son jeu tantôt poétique ou éclatant, en font l’auteur de prestations remarquées. Tout comme le héros de Voltaire, la vie du Trio Zadig s’annonce longue et pleine d’aventures.

Boris Borgolotto, violon
Marc Girard Garcia, violoncelle
Ian Barber, piano

Site officiel

trio zadig.jpg
Trio Sōra
« VERS LE NOUVEAU MONDE »
QUINTETTE PENTAGONE  

 

QUINTETTE À VENT

TAFFANEL, Quintette à vent
RAVEL, Le Tombeau de Couperin
BARBER, Summer Music
DVORAK, Quatuor opus 12 n°16 "Américain"

Né en 2020, le jeune quintette Pentagone rassemble l’élite de l’école
française et propose une immersion dans les sonorités si riches et
diversifiées du quintette à vent. Leur programme aux airs de voyage
musical les mène de l’Ancien au Nouveau Monde, de la France à
l’Amérique. Au raffinement et à l’élégance du Quintette de Taffanel
et du Tombeau de Couperin de Ravel succèdent ainsi les atmosphères
contrastées de Summer Music de Barber, tour à tour indolentes et
acérées, et les sublimes mélodies inspirées de thèmes amérindiens du
Quatuor Américain de Dvořák.

Nikolai Song, flûte traversière

Freya Obijon, hautbois
Laure Thomas, basson

Pierre-Louis Dauenhauer, cor
Yan Mařatka, clarinette

Site officiel

Vendredi 30 juin 

20h30

LE CHEYLAS,

Église Saint-Martin

quintete pentagone.jpg
Colladant Salque
LE GRAND CONCERT BEETHOVEN !

INTÉGRALE DES SONATES POUR VIOLONCELLE ET PIANO

18h00 - ACTE I
Sonate nº1 pour violoncelle en fa majeur op. 5
Variations sur un thème de la flute enchantée
Sonate nº4 pour violoncelle et piano en do majeur, opus 102 nº 1

20h30 - ACTE II
Sonate nº2 pour violoncelle et piano en sol mineur, opus 5 nº 2
Sonate nº3 pour violoncelle et piano en la majeur, opus 69
Sonate nº5 pour violoncelle et piano en ré majeur, opus 102 nº 2

François Salque est de ces musiciens purs et sans concession au jeu ciselé du plus beau lyrisme. Son archet à la fois précis et incandescent en fait un des meilleurs interprètes français de sa génération.


À ses côtés, Jean-François Heisser est juste royal. Son expérience du grand répertoire classique, son écoute attentive et sa palette de timbres envoûtante l'ont conduit à se produire sur les plus grandes scènes internationales de musique de chambre.
 

L'indéfectible complicité musicale de ces deux solistes, que les
dernières années passées à collaborer n'ont fait que renforcer, et leur compréhension profonde des rouages beethoveniens, emprunts d’une spiritualité éternellement contemporaine, nous permet de suivre une des plus puissantes évolutions stylistiques et esthétiques de l’histoire de la musique.

 

Des premières Sonates opus 5, virtuoses et exubérantes, jusqu’aux explorations les plus modernes des deux dernières Sonates opus 102 en passant par le romantisme incandescent allié à la perfection formelle de la célèbre 3ème Sonate opus 69 en la majeur une des oeuvres de musique de chambre romantiques les plus jouées au monde, ces deux interprètes nous offrent un cycle somptueux.

« Une langue nouvelle s’invente :
rayonnante, provocatrice,
déchirante ou jubilatoire ! »
Sud-Ouest

 

« Quant au piano, il chante, sautille et
s’emporte avec une sonorité claire, un
geste ample, des phrasés finement
articulés. […]»
Jérôme Bastianelli

Jean-François Heisser, piano
François Salque, violoncelle

Site officiel

Mardi 4 juillet

18h et 20h30

BARRAUX

Salle Vauban

jean-francois heisser.jpg

Jeudi 6 juillet

20h30

SAINT-ISMIER

église

arod
LES CORDES ROMANTIQUES

MANON GALY, VICTOIRE DE LA MUSIQUE 2022 !

BEETHOVEN, Trio à cordes
BRAHMS, Sextuor à cordes opus 18

Déjà recherchée par les plus belles salles internationales, Manon
Galy, Révélation Soliste instrumental aux Victoires de la Musique
est à l’orée d’une fantastique carrière !

 

Soliste au jeu aussi intense et lyrique que précis et virtuose, elle est
entourée ici d'une équipe de musiciens de très haut vol dans un
programme ambitieux. Alliant l’élégance et la perfection formelle du classicisme aux émotions musicales bouleversantes de l’époque romantisme, Brahms signe avec son sextuor à cordes une des œuvres pour cordes les plus célèbre de l’histoire de la musique. Ce chef-d'œuvre sera introduit par un trio de Beethoven interprété par des jeunes solistes parmi les plus doués sur les scènes internationales.

Manon Galy, violon
& friends

Site officiel 

quatuor_AROD.jpg

Vendredi 7 juillet

20h30

MONTBONNOT

Maison des Arts

SOIRÉE « HOMMAGE À STÉPHANE GRAPPELLI »

ALBA OBERT & FRIENDS

Mélangeant traditions tziganes et jazz américain, le “swing gitan” fier et particulièrement émouvant, éclot à la croisée de cultures fort éloignées. Fougue, swing et inventivité sont ainsi au rendez-vous avec Alba Obert et ses complices. Ces quatre jeunes virtuoses maîtrisent à la perfection les répertoires de Monk, Coltrane, Mingus, ou encore Bernstein dans le style de Django !

Alba Obert, violon
Romain Salmon, guitare classique
Fédia Amice, guitare acoustique
Tom Guillois, contrebasse

alba aubert.jpg
bottom of page