Visuel-MdG-2022-1000px-300dpi.jpg
 Le  programme 2022 

 Du 27 juin au 8 juillet 2022

Les concerts ont lieu à 20h30

jazz.jpg

Lundi 27 juin - 20h30 

GONCELIN - EGLISE ST-DIDIER

CLASSIQUE - JAZZ - CREATIONS

Plusieurs fois couronné par les Victoires de la musique, récompensé par les plus hautes distinctions des critiques, François Salque fait aujourd'hui référence. Sa sensibilité, sa virtuosité et son charisme en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique. Ses concerts projettent des éclairages nouveaux sur le répertoire savant, les thèmes traditionnels d'Europe centrale, le tango et le jazz pour créer un langage original et jubilatoire.


Quant à son acolyte Samuel Strouk, guitariste, chef
d’orchestre et compositeur, il évolue d'un continent à l'autre dans des univers sans frontière. Sa créativité, sa polyvalence et sa maîtrise des différents langages musicaux l'ont conduit à partager la scène avec de grandes figures du jazz et des musiques actuelles.

 

François Salque, violoncelle

Samuel Strouk, guitare

gabriel bidou.jpg

Vendredi 1 juillet - 20h30

BRIGNOUD - ÉGLISE STE-THERESE

Révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique 2020, le jeune hautboïste Gabriel Pidoux est déjà admis dans la cour des Grands. Entouré de complices de très haut vol, il propose un concert étonnant, tant par la découverte de fines pages de musique que par le fabuleux alliage de ces deux instruments aux timbres à la fois brillants, précis et envoûtants. Savant mélange entre la musique postrévolutionnaire, l’atmosphère champêtre et la grâce du style classique, ce programme autour de la figure de Beethoven saura surprendre autant que charmer.

Gabriel Pidoux, hautbois
Capucine Prin, hautbois
Nikhil Sharma, cor anglais

quatuor_AROD.jpg

Mercredi 6 juillet - 20h30

LUMBIN - ÉGLISE

Vivaldi : véritable tube de la musique classique, les Quatre Saisons n'en demeurent pas moins une œuvre dont chaque nouvelle écoute révèle à qui croyait la connaitre par cœur une richesse, un détail, un sens musical et poétique encore insoupçonné. Interprété par de jeunes solistes parmi les plus brillants de leur génération et les plus demandés sur les scènes internationales.

Bach : à l'estravagance vivaldienne répondra, dans un tout autre registre, la savante et magistrale architecture des Variations Goldberg dans une version lumineuse pour trio à cordes.

Jordan Victoria, violon
Alexandre Vu, violon
Tanguy Parisot, alto
Jérémy Garbarg, violoncelle

fourchenet.jpg

Mercredi 29 juin - 20h30 

BARRAUX - SALLE VAUBAN

Théo Fouchenneret, le plus jeune, a remporté le 1er prix du Concours international de Genève et est nommé « révélation soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique 2019.

Son frère Pierre Fouchenneret est un violoniste hors pair, dont le jeu sensible et virtuose est salué tant par la critique que par le public. Enfin, la profondeur musicale, la maîtrise technique et l’éclectisme de François Salque en font l’un des grands noms du violoncelle actuel.

Pierre Fouchenneret, violon

François Salque, violoncelle

ROSFENDER.jpg

Lundi 4 juillet - 20h30

LUMBIN - ÉGLISE 

Emmanuel Rossfelder, guitariste d'exception, Révélation soliste Instrumental aux victoires de la musique 2006, transforme chacun de ses récitals en un moment de partage et de sensualité. À travers les joyaux du répertoire, il nous propose un récital virtuose et puissamment expressif qui nous fera voyager dans un jeu d’ombres et de lumière, de la poésie d’un jardin andalou à l’envoûtant lyrisme italien de Giuseppe Verdi.

-

shubertiade.jpg

Vendredi 8 juillet - 20h30

ST-ISMIER - ÉGLISE

SCHUBERTIADES
Trio et Quintette pour cordes

Vivaldi : véritable tube de la musique classique, les Quatre Saisons n'en demeurent pas moins une œuvre dont chaque nouvelle écoute révèle à qui croyait la connaitre par cœur une richesse, un détail, un sens musical et poétique encore insoupçonné. Interprété par de jeunes solistes parmi les plus brillants de leur génération et les plus demandés sur les scènes internationales.

Bach : à l'estravagance vivaldienne répondra, dans un tout autre registre, la savante et magistrale architecture des Variations Goldberg dans une version lumineuse pour trio à cordes.

Marie-Astrid Hulot & Iris Scialom, violons
Antonin Le Faure, alto

Maria-Andréa Mendoza & Jean-Baptiste Maizière, violoncelles